Education populaire et transformation sociale

Prendre du recul pendant quatre regroupements sur nos réalités professionnelles ou militantes pour réinterroger leur sens, se dire nos utopies et les travailler collectivement, déconstruire/reconstruire nos positionnements en nous référant à l’éducation populaire comme pratique de transformation sociale… tels sont les objectifs de ce cycle long de formation.

Nous commencerons par explorer nos histoires de vie et comprendre ce qui, dans nos intuitions personnelles, a construit nos valeurs, nos représentations, nos espoirs. Nous chercherons dans nos situations professionnelles, les moments, situations, dans lesquelles ces valeurs et ces utopies trouvent à s’exprimer ou au contraire sont empêchées. Nous expérimenterons, entre nous ou sur des terrains que nous choisirons ensemble, des mises en actes : animation d’une assemblée générale, d’un débat public, d’un porteur de paroles, d’une mobilisation, etc. Nous définirons des pistes, des défis de changements tout au long des quatre modules et nous ferons le point à chaque regroupement pour se donner de nouvelles perspectives.

Nous appliquerons les principes que nous défendons : expérimentation d’outils d’éducation populaire, apports théoriques, échanges sur les réalités sociales et politiques qui constituent le cadre de nos pratiques, travail sur les « chantiers » concrets des participant-e-s et autogestion.

Les deuxième et troisième semaines de ce stage long se tiendront conjointement avec nos stages courts : « Intervenir dans l’espace public avec le porteur de paroles » et « Renforcer ses pratiques d’éducation populaire ». Ce sera l’occasion de continuer à apprendre et de s’exercer entre pairs.

114 heures de formation en quatre sessions : du 24 au 27 septembre 2019, du 4 au 8 novembre 2019, du 25 au 28 février 2020 et du 20 au 24 avril 2020, en gîte

Le programme est à télécharger en bas de page !