« Militantisme, mon amour ! » du collage au décollage

Militantise, mon amour « C’est de l’intérieur qu’on peut changer les choses.
Soit, puisqu’il fallait s’y frotter, elle allait s’y coller.
Alors, elle a adhéré : au travail, au parti, au syndicat. Elle s’est tout coltinée pour lutter de l’intérieur, a même fini par racoler et s’est retrouvée engluée.
Rien n’a changé. Ses mots n’étaient pas les leurs et c’est son corps qui le lui a dit.
C’est en se décollant, qu’elle a enfin pu militer. »

Militantisme mon amour raconte une quête douloureuse de l’action militante aux prises avec les stratégies du pouvoir et les formes dévoyées de la démocratie.
Ce sont plusieurs fils qui s’entremêlent dans cette conférence gesticulée, qui aborde les dominations, la place des femmes en politique, la démocratie, la transmission familiale, la quête du grand soir, la lutte des classes, la convergence des luttes, le travail, le néo management, le burn out… et le collage !
C’est un état des lieux critique et subjectif du militantisme partisan et syndical qui propose un atterrissage politique ouvert aux nouvelles formes de luttes

Une Conférence Gesticulée de et par Corinne LEPAGE

Fiche de présentation « Militantisme, mon amour »