SORTIE DE CONF’

Présentation de 3 conférences gesticulées par les stagiaires de la scop Le Contrepied

Jeudi 8 et Vendredi 9 septembre 2016 - Rendez-vous au bar-restaurant-épicerie « Le Guibra » - 35 St Sulpice la Forêt


C’est quoi une conférence gesticulée ?
Une conférence gesticulée est une forme scénique mélangeant du savoir sur un sujet, les histoires de vie du (de la) conférencier(ère) gesticulant(e) par rapport à ce sujet, de l’humour de l’auto-dérision et un atterrissage politique (ce que l’on peut faire pour agir sur le sujet). Les conférenciers sortent de 7 mois de formation avec la scop Le Contrepied et La scop l’Engrenage, ils les présentent ici pour la première fois !

C’est où ?

Saint Sulpice la Forêt, c’est à 30 mn au nord de Rennes. Le Guibra, bar-épicerie-restaurant nous accueille pendant 2 jours ainsi que dans une salle à proximité. Vous pourrez vous restaurer sur place (petite restauration) et profiter du bar-épicerie entre les conférences. Adresse : 18, rue de la grange. Parking sur place. L’entrée est libre mais la réservation est conseillée pour les repas : 09 83 60 54 44.


Jeudi 8 septembre - 20h30 - Maëlle Bergeot - "La non-violence, une utopie ? !
Nous vivons dans un monde rempli de violences et de souffrances, parfois visibles, parfois cachées, mais bien présentes...
Comment sortir de ce monde où la peur, la haine et la méfiance ne font que construire un mur d’incompréhension de plus en plus haut entre les uns et les autres ? Comment vivre ensemble avec un peu moins de violence et plus d’humanité ?
Commençons par apprendre à s’écouter, se comprendre, avec l’autre comme avec soi, trouver les mots et les attitudes qui nous permettent de nous relier et de nous faire entendre en toute authenticité, tout ça au service de l’action collective.


Vendredi 9 septembre - 18h00 - Kevin Certenais - "Jusqu’où les Ruraux de Soumettront-ils aux Urbanistes ? une autre histoire du bocage
Depuis des siècles, les paysan-ne-s ébranchent les trognes pendant que les multinationales, la finance les abattent. Les paysan-ne-s tressent, tissent, entrelacent les arbres pour se protéger des assaillants, de l’oligarchie, du système médiatique. Les paysan-ne-s nous ont laissé des traces de leurs luttes dans le paysage.
L’Arbre comme zone de contact et de confrontation entre les dominés et les oppresseurs. Cette conférence est une balade à la découverte des femmes et des hommes qui façonnent notre paysage.
"Un peuple qui ne connait pas son Histoire, son passé, sa culture ressemble à un arbre sans racine" Marcus Garvey


Militantise, mon amour Vendredi 9 septembre - 21h00 - Corinne Lepage - "Militantisme mon Amour ! Du collage au décollage.
« C’est de l’intérieur qu’on peut changer les choses. » Soit, puisqu’il fallait s’y frotter, elle allait s’y coller. Alors, elle a adhéré : au travail, au parti, au syndicat. Elle s’est tout coltinée pour lutter de l’intérieur, a même fini par racoler et s’est retrouvée engluée. Rien n’a changé. Ses mots n’étaient pas les leurs et c’est son corps qui le lui a dit.
C’est en se décollant, qu’elle a enfin pu militer. Militantisme mon amour raconte une quête douloureuse de l’action militante aux prises avec les stratégies du pouvoir.