Une inspection absurde et inquiétante

Du 19 au 23 octobre la Fédération des centres sociaux de France (FCSF) a organisé un séminaire autour du thème des religions (thème décidé l’année dernière). Ce séminaire a été animé par une structure d’éducation populaire dont les méthodes ont permis aux 130 jeunes de débattre et de construire collectivement des pistes de proposition.

La secrétaire d’état à la jeunesse et à l’engagement, Sarah El Haïry, a assisté à la dernière journée, celle de restitution et s’est outrée de ces propositions. Arguant, par exemple, que la police ne peut être raciste puisqu’elle est républicaine, elle aurait proposé de renforcer l’unité nationale en chantant la Marseillaise après avoir servi ce qui a été vécu comme un cours de catéchisme un adolescent présent.

La structure d’éducation populaire est également l’objet d’un audit. La FCSF s’insurge de cette censure au débat démocratique. Elle a rédigé une tribune, que Le Contrepied, comme d’autres structures et personnes, a signée. L’association d’éducation populaire a signé un communiqué.