Une réforme de plus et pas des moindres !

Les médias ne vous en parlent pas, le Contrepied s’en occupe !

Vous êtes peut-être au courant : une grosse réforme est à l’œuvre en ce qui concerne l’apprentissage, l’assurance chômage et la formation professionnelle.
C’est la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel (sic).

Évidemment, en tant qu’organisme de formation, ça nous concerne ! Et vous aussi !

En 2015 la réforme entrait en vigueur et le droit individuel à la formation (DIF) était remplacé par le compte personnel de formation (CPF). La réforme continue avec la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel, votée en 2018 et dont l’application est prévue pour 2019.

Aujourd’hui, sans ses décrets d’application, elle est encore très floue.
Voici ce qu’on peut en dire pour l’instant :

- les droits à la formation seront monétisés. Chaque année, tout-e salarié-e travaillant plus d’un mi-temps devrait se voir verser 500 € sur son compte personnel de formation (CPF) avec un plafond à 5 000 €.
- les organismes de formation auront une vitrine en ligne et les inscriptions se feront d’un clic
- les fonds de formation des entreprises seront largement réduits

En bref, c’est l’arbre qui cache la forêt : plus de personnes formées mais une individualisation des droits sociaux, dans une vraie logique libérale !

Informez-vous ! De notre côté, on vous en dit plus dès qu’on peut !