5/5 - (1 vote)

Le découvert autorisé est une facilité de caisse accordée par les banques à leurs clients, permettant à ces derniers de disposer temporairement d’une somme d’argent excédant le solde de leur compte. Cette pratique, bien que courante, nécessite une gestion prudente afin d’éviter des situations financières délicates. Dans cet article, nous explorerons les mécanismes du découvert autorisé, ses limites, ainsi que les conséquences d’un dépassement de ce dernier.

Définition et Fonctionnement du Découvert Autorisé

Le découvert autorisé est une facilité bancaire qui permet aux clients de continuer à effectuer des opérations bancaires même si leur compte est à découvert, jusqu’à un certain montant fixé à l’avance par la banque. Cette facilité est souvent utilisée pour gérer les flux de trésorerie à court terme.

L’obtention d’un découvert autorisé nécessite une négociation avec la banque, qui étudiera la situation financière du client, ses revenus, ses charges, ainsi que son historique bancaire avant d’accorder un tel privilège. Il est souvent formalisé par un contrat spécifiant les termes et conditions, y compris le montant maximum autorisé en découvert.

Les conditions d’un découvert autorisé peuvent varier d’une banque à l’autre, mais elles stipulent généralement les frais d’intérêt, la durée et le montant maximum du découvert. Il est crucial de bien comprendre ces conditions pour gérer efficacement son découvert autorisé.

De combien peut-on dépasser son découvert autorisé ?

Le montant jusqu’auquel on peut dépasser son découvert autorisé varie d’une banque à une autre et dépend des termes de l’accord entre la banque et le client. En France, il n’y a pas de limite fixe pour le dépassement du découvert autorisé. Cependant, les banques imposent des frais et des pénalités pour tout dépassement du découvert autorisé. De plus, la législation française précise que si le découvert dépasse 200 euros pendant plus de 90 jours, il doit être requalifié automatiquement en crédit à la consommation​.

Lire aussi :  À quelle heure passent les virements à la banque postale ?

En cas de dépassement du découvert autorisé, les banques peuvent appliquer des frais d’intervention. Ces frais sont plafonnés à 8 euros par opération et 80 euros par mois, bien que ces montants puissent être réduits pour les clients en situation financière fragile​​. De plus, les banques peuvent appliquer des agios (intérêts débiteurs) à un taux majoré sur la somme dépassant le découvert autorisé, mais ce taux ne peut pas être supérieur au taux d’usure​.

Comment connaître son découvert autorisé ?

Pour connaître votre découvert autorisé, plusieurs options s’offrent à vous. L’une des plus directes est de consulter votre contrat bancaire où cette information est généralement mentionnée. Si vous n’avez pas accès à votre contrat ou si l’information n’y est pas précisée, vous pouvez vous rendre en agence pour rencontrer votre conseiller bancaire qui pourra vous fournir cette information. Par ailleurs, de nombreuses banques proposent un accès en ligne à votre compte où votre découvert autorisé peut être mentionné. Une simple connexion à votre compte en ligne pourrait donc vous permettre d’obtenir cette information. En outre, il est possible que votre découvert autorisé soit mentionné sur vos relevés bancaires mensuels. Enfin, un appel au service client de votre banque peut également être une solution rapide et efficace pour connaître votre découvert autorisé.

BNP Paribas autorise un découvert de 500€ par mois. Du côté de la Société Générale, le découvert autorisé peut atteindre 1.000€, bien que ce montant puisse varier selon l’accord entre la banque et le client. À la Banque Postale, le montant du découvert autorisé varie entre 500€ et 1.500€. Pour le CIC, le découvert autorisé peut monter jusqu’à 6.000€. En ce qui concerne le Crédit Agricole, bien que le montant exact du découvert autorisé puisse varier, il est conseillé de vérifier directement avec la banque pour obtenir les informations précises.

Lire aussi :  Jusqu'à quelle heure peut-on recevoir un virement ?

Les Conséquences du Dépassement du Découvert Autorisé

Le dépassement du découvert autorisé peut avoir plusieurs conséquences, tant immédiates que sur le long terme. Voici une exploration de ces répercussions :

  1. Frais supplémentaires :
    • Lorsque vous dépassez votre découvert autorisé, des frais supplémentaires sont généralement appliqués. Ces frais peuvent inclure des intérêts débiteurs (ou agios) plus élevés sur le montant dépassé, ainsi que des commissions d’intervention pour chaque opération effectuée au-delà du découvert autorisé.
  2. Pénalités :
    • Des pénalités peuvent également être appliquées en cas de dépassement du découvert autorisé. Ces pénalités peuvent inclure des frais fixes ou des frais basés sur le montant du dépassement.
  3. Impact sur le score de crédit :
    • Un dépassement récurrent du découvert autorisé peut affecter négativement votre score de crédit. Un score de crédit plus faible peut rendre plus difficile l’obtention de crédits ou de prêts à l’avenir.
  4. Relations bancaires :
    • Des dépassements récurrents peuvent également affecter votre relation avec votre banque. Cela pourrait potentiellement réduire votre capacité à négocier des conditions plus favorables pour d’autres produits bancaires.
  5. Requalification en crédit à la consommation :
    • En France, si le découvert dépasse 200 euros pendant plus de 90 jours, il doit être requalifié automatiquement en crédit à la consommation. Cela signifie que le découvert est alors soumis aux règles du crédit à la consommation, avec des taux d’intérêt et des modalités de remboursement qui peuvent être moins favorables.
  6. Stress financier et impact psychologique :
    • Le dépassement du découvert autorisé peut engendrer du stress financier, surtout si les frais et les pénalités s’accumulent, rendant plus difficile le retour à un solde positif.
  7. Accès réduit à des fonds :
    • En cas de dépassement récurrent, la banque peut choisir de réduire ou d’éliminer votre découvert autorisé, réduisant ainsi votre accès à des fonds en cas de besoin.
Lire aussi :  Peut-on recevoir un virement le Lundi ?

Quelques conseils pour éviter les découverts bancaires

Éviter les découverts bancaires est une étape cruciale vers la gestion saine de vos finances. Commencez par établir un budget clair qui détaille vos revenus et vos dépenses, et veillez à suivre régulièrement vos dépenses pour éviter toute surprise. Économiser une portion de vos revenus chaque mois est également conseillé, cela vous permettra de créer un fonds d’urgence pour faire face aux dépenses imprévues. Les achats impulsifs peuvent rapidement drainer votre compte ; il est donc prudent de réfléchir avant de faire des dépenses importantes. L’utilisation d’alertes bancaires peut également être bénéfique. Configurer des alertes qui vous informent lorsque votre solde atteint un certain seuil peut vous aider à maintenir un contrôle sur votre situation financière.

De même, revoir et ajuster votre budget en fonction des changements dans vos dépenses ou revenus est essentiel pour maintenir un équilibre financier. Comparer les prix avant de faire des achats, et éviter les frais bancaires inutiles, peut également contribuer à réduire vos dépenses. L’utilisation de comptes bancaires séparés pour gérer les dépenses quotidiennes, les économies, et les dépenses importantes peut aussi vous aider à mieux gérer votre argent. En cas de difficultés financières, n’hésitez pas à discuter avec votre banque pour explorer les options disponibles qui peuvent vous aider à éviter les découverts. Une communication ouverte et proactive avec votre banque peut souvent aider à prévenir les découverts et à maintenir une bonne santé financière.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici