C’est la fin de l’année !


...et c’est pas trop tôt : celle là, on va pas la regretter !
Est-ce que 2017 sera meilleure ? Pourquoi pas l’espérer : si on y mettait notre grain de sel (ou de sable) ?
Pour celles et ceux qui y croient encore, n’oubliez pas de vérifier votre inscription sur les listes électorales.
Et on peut tous-tes préparer nos têtes et nos jambes, ça va sûrement servir...


LES PREMIERS RENDEZ-VOUS DE 2017 : FORMATIONS, FESTIVAL ET CONFERENCES GESTICULEES

Vous pouvez télécharger la plaquette de dé-formation commune au Contrepied, au Kerfad et au Champ commun d’un simple clic :

PNG - 51.1 ko
Plaqette formation à télécharger

Tous les programmes sont disponibles sur notre site. Vous y trouverez, aussi, quelques conseils pour trouver un financement..
Si vous n’avez pas de possibilité de prise en charge, nous avons des tarifs militants.
Pour tout renseignement et les inscriptions, vous pouvez contacter Anne

Côté Conférences Gesticulées, Toute l’actualité est régulièrement remise à jour sur notre site

EN MARS

PNG - 16.1 ko
Programme à télécharger

ça s’appelle « Le Contrepied dans l’plat » et ça se passera à Rennes et alentours, du Mardi 14 au samedi 25 mars 2017.

JPEG - 9.9 ko
Affiche à télécharger

Des stages de « dé-formation », de « co-formation »

Pour s’apprendre, partager et expérimenter, on vous propose 3 stages  :

Si vous n’avez pas de possibilité de prise en charge, nous avons des tarifs militants. Vous pouvez contacter Anne : contact@lecontrepied.org - 09 64 04 95 42

Des Conférences Gesticulées à Rennes  :

Des ateliers à la Maison de Quartier de Villejean à Rennes  :


SUGGESTIONS

Pour se remettre dans le bain, les documentaires « Alors, c’est qui les casseurs » et Les flics (tout le monde déteste la police ?) réalisé par Usul.

Une petite piqûre de rappel sur la loi El Khomery (vous savez, celle qui a été adopté dans la chaleur de juillet grâce à un nième 43.3) grâce au Quizz : savez-vous ce qu’il y a vraiment dans la loi travail ? du Blog "Les décodeurs" du Monde.fr

Nos amis des Editions du Commun récidivent avec la sortie de l’ouvrage« Des gestes de lecteurs » de Claire Aubert (qui est, également, notre voisine, collègue et éminente professionnelle du Kerfad)

Non, la lecture en tant que telle ne rend pas citoyen. C’est la fréquentation d’espaces, l’identification, l’imitation, les figures d’autorité, les règles morales tacites inculquées au cours d’une vie d’enfant et d’adulte qui imprègnent les personnes de la morale partagée la plus communément dans leur société.
Ni don du ciel, ni compétence technique, la lecture est une pratique ancrée pour chacun d’entre nous dans nos trajectoires sociales. Obnubilés par les contenus, éblouis par la prétendue révolution numérique, nous sommes aveugles aux lecteurs que nous sommes, incapables de regarder et penser nos pratiques de lecture en tant que telles, dans leur multiplicité, leur évolution et leur permanence.
Que faisons-nous quand nous lisons ? Cette enquête dessine une approche socio-politique de la lecture, invite à considérer de quoi sont faites nos identités de lecteurs et met en lumière quelques enjeux contemporains de la transmission de l’écrit.